lundi 30 mars 2015

Chronique du Haut de la Palissade - Semaine sainte à Lapalisse : le chemin de Croix continue

Au terme d'une campagne inintéressante quelle que soit la couleur politique des candidats, Jacques de Chabannes a donc été réélu. La victoire est courte, mais elle est incontestable. Quatre remarques me viennent à l'esprit :


- La candidat vainqueur a développé comme unique programme de "continuer le travail entrepris par la majorité départemenatale", sauf que, depuis hier soir, l'Allier est passé à Droite... Quelle sera dès lors sa ligne de conduite ? Mystère et boule de gomme... comme d'habitude ! Une seule certitude, à chaque fois qu'il ne pourra accomplir une action ou mener à bien un dossier ce sera, vous verrez, la faute de la nouvelle majorité ! 

- Le nouveau canton de Lapalisse est très clairement divisé en deux blocs : au nord, un Pays de Lapalisse, dernier vestige de la Radicalie, au Sud, une montagne bourbonnaise, franchement à Droite et qui, elle, n'est jamais facile à mettre dans sa poche : le défi risque d'être rude pour le binôme de Gauche. 

- La présence du Front National n'est pas une excuse valable : on constate que les résultats du binôme de droite sont anormalement bas dans la plupart des communes du Pays de Lapalisse. A mon sens, un phénomène de rejet de classe s'est cristallisé autour du choix de la personne sensée représenter les intérêts de l'ancien canton de Lapalisse. Dans un territoire en souffrance, la réussite n'est pas un passeport que l'on brandit sans cesse, mais un état d'esprit que l'on souhaite partager avec le plus grand nombre. La droite aurait dû remporter notre canton, une énième erreur stratégique a été commise. Mon constat reste le même : la Droite reste à reconstruire à Lapalisse. 

- Quant au Front National, il n'a pas su se dégager d'un discours trop "franchisé". Si sa présence sur le sol lapalissois est de plus en plus forte, il lui reste à relever un défi : se donner les moyens d'assurer sa pérennité. 

Un seul point positif : avec la toute nouvelle passion du Maire de Lapalisse pour les timbres-postes sagement alignés entre les pages hideuses de La Mentagne, on n'a pas fini de rigoler ! 

S. HUG



lundi 23 mars 2015

Exclusivité Palicia : drame à Boulazac ! tout est à refaire concernant l'impression du timbre-poste Maréchal de La Palice

En effet, tablant sur un allongement du nez de Monsieur de La Palice entre les deux tours des départementales, les services d'impression doivent désormais tailler plus large les épreuves finales... 

S. HUG